Archive pour la catégorie 'La gauche vous ment'

Souvent, le PS change d’avis …

Souvent, le PS change d'avis ... dans La gauche vous ment elephants-ps

Le Point n° 1856( 10/04/2008)

 

Les socialistes d’aujourd’hui n’ont pas de mots assez durs pour fustiger le retour de la France dans l’organisation militaire intégrée de l’OTAN, accusant Nicolas Sarkozy d’un atlantisme excessif et « bushiste ». Les socialistes d’hier n’étaient pas sur cette longueur d’onde. En 1966, les députés socialistes avaient voulu censurer le gouvernement sur le retrait du commandement intégré de l’OTAN. Quarante deux ans plus tard, les députés PS ont voté la censure protestant contre le retour de la France dans ce commandement. Ironie de l’histoire. Contre la décision de De Gaulle, Mitterrand s’était élevé, jugeant « scandaleux que l’on dise que l’intégration est contraire à la paix et nous interdit l’autonomie« . Contre celle de Sarkozy, les héritiers de « Tonton », Hollande le premier, emploient les arguments inverses.

 

N’était-ce pas la gauche socialiste qui en 1966 avait critiqué la « politique nationaliste » du Général de Gaulle claquant la porte de l’OTAN ? Il y a 40 ans, la gauche déposait une motion de censure contre le retrait de la France de l’Otan et Mitterrand était signataire …

 

[Tags : gauche, OTAN, socialisme, motion de censure, gouvernement, Mitterrand, démagogie, mensonge, Général de Gaulle]

Publié dans:La gauche vous ment |on 15 avril, 2008 |Pas de commentaires »

André Vallini reconnait que le PS ment aux français

André Vallini reconnait que le PS ment aux français dans La gauche vous ment mensonge-Segolene-Royale

 

Le Point n° 1856 (10/04/2008)

Quelque part en Isère, une mouche a dû piquer l’élégant Vallini. Réputé pour son équanimité, le député du cru (51 ans) se lâche dans un livre à paraître le 23 Avril, « Justice pour la République ».  Le PS n’échappe pas à sa vindicte : « On passe plus de temps à adopter des postures qui vont plaire à l’opinion publique qu’à prendre des positions de fond ».

 

[Tags : André Vallini, PS, gauche, socialisme, mensonge, ment, démagogie, social-démocratie, populisme]

Publié dans:La gauche vous ment, Non classé |on 15 avril, 2008 |Pas de commentaires »

Ségolène Royal condamné pour licenciement abusif

Ségolène Royal condamné pour licenciement abusif dans La gauche vous ment assembl_e

La Cour d’appel de Rennes a condamné jeudi Ségolène Royal, l’ex-candidate socialiste à l’élection présidentielle à verser leurs salaires à deux anciennes collaboratrices.

Plus de dix années de procédure auront été nécessaires pour que Ségolène Royal soit obligée de s’acquitter des rémunérations de deux de ses anciennes collaboratrices.
La Cour d’appel de Rennes a en effet rendu jeudi une décision condamnant l’actuelle Présidente du Conseil Régional de Poitou Charente à verser plusieurs mois de salaires non payés à deux de ses attachées parlementaires, ayant travaillé pour elle entre 1995 et 1997.
Le secrétaire Général de l’UMP ainsi que les trois porte parole ont tenu à rappeler que la condamnation de Ségolène Royal à verser des dommages et intérêts à deux de ses anciennes collaboratrices pour non versement de salaire, était en totale contradiction avec les principes qu’elle prône dans toutes ses réunions publiques.

Le discours par lequel le Parti Socialiste explique qu’il ne faut pas payer les heures supplémentaires aux salariés, lorsque ses dirigeants ne paient pas le travail effectif de leurs collaborateurs, apparaît quelque peu en décalage avec les attentes des français.

Le discours de Ségolène Royal apparaît comme une provocation digne d’une tartufferie lorsque sur son site internet Désirs d’Avenir, elle dit : « Je réhabiliterais le travail » et s’insurge contre les contrats précaires, la discrimination à l’embauche, et prêche pour que chacun « vive dignement de son travail ».

L’UMP tient à dénoncer à l’hypocrisie de l’ancienne candidate à l’élection présidentielle et souhaite que les leçons de morale dont use et abuse Ségolène Royal dans ses réunions publiques soient effectives dans sa vie personnelle.

Frédéric Lefebvre tient à rappeler que les millions de Français qui ont suivi le débat Nicolas Sarkozy/Ségolène Royal, entre les deux tours de l’élection présidentielle, ont entendu la candidate socialiste dire « la première sécurité, c’est le salaire ».

 

[Tags : Ségolène Royal, licenciement, code du travail, esclavagisme, salarié, patron, socialisme, salaire, travail, valeur travail]

Publié dans:La gauche vous ment |on 14 avril, 2008 |Pas de commentaires »

Les élus parisiens et les HLM

Les bons plans logement des élus parisiens

Les élus parisiens et les HLM  dans La gauche vous ment 264455-3311501 

Un rapport d’inspection de la Ville de Paris confirme que les attributions de logements sociaux à des élus ou à leurs collaborateurs se sont poursuivies malgré l’alternance de 2001.8,94 euros le m2 à Paris, c’est possible pour les élus et leurs collaborateurs A la suite d’informations de presse révélant les noms de personnalités du show-bizz ou de la politique logés dans des HLM parisiens, Bertrand Delanoë avait promis de faire toute la lumière sur cette pratique que l’on croyait révolue. Une mission de l’Inspection générale de la Ville de Paris fut donc diligentée. Bertrand Delanoë réagissait à la polémique en jouant apparemment la transparence sur ce sujet, particulièrement sensible en ces temps de crise du logement.Une lecture attentive du rapport d’inspection permet d’établir plusieurs constats :

1) Un nombre significatif d’élus parisiens ou de collaborateurs d’élus bénéficient d’un logement social Selon le rapport, ils sont au nombre de 224, dont 24 conseillers de Paris et 77 conseillers d’arrondissement.

2) L’attribution de logements sociaux à des élus parisiens ou à leurs collaborateurs s’est poursuivie malgré l’élection de Bertrand Delanoë en 2001 66 élus ou collaborateurs d’élus ont bénéficié d’un logement social depuis.3) Le maire de Paris a lui-même attribué des logements à des conseillers d’arrondissement ou des collaborateurs d’élus 5 logements ont été attribués dans ce sens sur le contingent du maire de Paris.4) En proportion, les élus parisiens et leurs collaborateurs sont davantage logés en HLM que la moyenne de la population parisienne 22% des élus parisiens et de leurs collaborateurs occupent un logement social alors que ce pourcentage est de 18,4% pour la moyenne de la population.

5) Les loyers des appartements attribués à des élus ou à leurs collaborateurs peuvent être très inférieurs au prix du marché72 élus ou collaborateurs d’élus sont logés dans des logements au prix moyen de 8,94 euros le mètre carré (logement de type PLUS). Les auteurs du rapport d’inspection précisent, comme pour rassurer le lecteur, que les logements les plus chers dans cette catégorie peuvent légèrement dépasser 1.000 euros pour des F4, F5 et F6. Cela reste tout de même un très bon plan au regard des prix du marché parisien…

6) Les attributions de logement sociaux à des élus ou des collaborateurs d’élus peuvent s’effectuer dans des délais très brefsLa durée minimum d’attribution d’un logement est dans certains cas de seulement un mois. Il y a des veinards…

Des constats d’autant plus désolants que la méthodologie suivie par la mission d’inspection a volontairement limité le champ de ses investigations.

Ainsi, alors que les informations publiées dans la presse qui avaient motivé cette mission d’inspection évoquaient parmi les bénéficiaires de HLM parisiens des personnalités aussi diverses que Jean-Pierre Chevènement, Patrick Dupond ou la fille de Jack Lang, l’enquête s’est limitée aux élus de la capitale. Il faut donc vraisemblablement ajouter toute une brochette de people et d’élus de toutes sortes (ministres, parlementaires, élus régionaux) à la liste déjà longue du personnel politique local bénéficiant de logements sociaux.

En outre, on peut s’interroger sur le fait que le rapport se soit limité à établir des catégories historiques entre les bénéficiaires de logements sociaux (avant et après 2001). Il aurait en effet été intéressant de classer les bénéficiaires selon leur appartenance politique (droite ou gauche). Cette omission méthodologique signifie-t-elle que des élus de gauche avaient bénéficié de logements sociaux sous Chirac et Tibéri ? On ne le saura pas en lisant le rapport.

Le rapport ne dit pas non plus ce qui a motivé les attributions de logement social à des élus ou à leurs collaborateurs. Car la question se pose. En effet, les élus de tous bords se recrutent le plus souvent parmi les élites (peu de chômeurs, d’ouvriers ou d’employés, davantage de fonctionnaires, de professions libérales et de cadres) et, dans le cas des conseillers de Paris, ils touchent une confortable indemnité. A quel titre ces gens-là ont-ils été jugés prioritaires sur les 102.000 personnes inscrites sur la liste d’attente avant d’obtenir un HLM à Paris ?
 

Source : Le Perroquet Libéré

 

[Tags : Bertrand Delanoé, HLM, Paris, logements sociaux, fraude, élus parisiens, manipulation, scandale, gauche, socialisme]

Publié dans:La gauche vous ment |on 22 mars, 2008 |Pas de commentaires »

Ségolène Royal n’aime pas les profs

http://www.dailymotion.com/video/xm3xp

La gauche est toujours dans ce double discours, dans cette hypocrisie permanente. Les français en jugeront par eux-mêmes.

 

[Tags : Ségolène Royal, profs, professeurs, école, instituteurs, travail, gauche, socialisme, mensonge, hypocrisie, démagogie]

Publié dans:La gauche vous ment |on 21 mars, 2008 |Pas de commentaires »

Ségolène Royal a exercé des « pressions très fortes » sur la presse régionale pour son débat avec Bayrou

C’est ce qu’affirme Michel Comboul, le président du Syndicat de la Presse Quotidienne et Régionale (SPQR) dans un édito publié dans plusieurs grands quotidiens français dont Nice Matin et Ouest France dans leurs éditions du samedi 28 avril dernier. 

Ségolène Royal a exercé des « pressions très fortes » sur la presse régionale pour son débat avec Bayrou dans La gauche vous ment segolene-royal 

« Oui, le syndicat a été délibérément l’instrument d’une campagne orchestrée. Non, Mme Royal, il n’y a pas eu de pression de Nicolas Sarkozy. En revanche, il y en a eu de très fortes de votre côté, exercées directement par votre équipe, et aussi par vous-même à travers vos déclarations« , déclare le président du SPQR.

« L’intervention de Mme Royal a jeté un trouble »

Cette précision intervient alors que la candidate socialiste, en quête de soutien mais aussi de bouc-émissaires pour souder son camp autour d’elle, avait affirmé en fin de semaine dernière que Nicolas Sarkozy, grâce à ses « liens avec les puissances médiatico – financières du pays » avait fait pression sur le SPQR pour que son débat avec François Bayrou n’ait jamais lieu. « Même si ça favorisait Ségolène Royal, nous étions plutôt prêts à le faire. L’intervention de Mme Royal, en mettant en cause notre honnêteté professionnelle, a jeté un trouble dans l’esprit des éditeurs », a précisé Michel Comboul !

« Complot médiatico-financier » : à gauche toute !

Durant toute la campagne, la thèse du complot entre le candidat Sarkozy et les puissances médiatiques fut une constante tant dans le discours de Royal que de Bayrou qui s’en est pris successivement à TF1, et au Monde. Il est toutefois important de préciser que la vice-présidence du SPQR, que certains disent « très puissant » et acquis « à la droite », est détenue par Jean-Michel Baylet, également président du Parti Radical de Gauche (PRG), qui soutient la candidate socialiste, et dont les prises de position sont parfois plus à gauche que le PS …

[Tags : Ségolène Royal, pressions médiatiques, manipulation, médias, Bayrou, débat, mensonge, gauche, socialisme, hypocrisie]

Publié dans:La gauche vous ment |on 21 mars, 2008 |Pas de commentaires »

Ségolène Royal reconnait publiquement sa démagogie et ses mensonges

Ségolène Royal reconnait publiquement sa démagogie et ses mensonges dans La gauche vous ment 611582-746778

« Le Smic à 1.500 euros brut dans cinq ans ou la généralisation des 35 heures sont deux idées qui étaient dans le projet des socialistes, que j’ai dû reprendre dans le pacte présidentiel, et qui n’ont pas été du tout crédibles », a reconnu mercredi Ségolène Royal, jetant un petit pavé dans la mare.

« Moi-même j’avais un doute là-dessus »  a expliqué l’ancienne candidate socialiste. Durant la campagne, elle s’était engagée à porter le Smic à 1.500 euros brut en cinq ans et s’était montrée évasive sur la question des 35 heures, la renvoyant à la négociation sociale sans jamais s’opposer ouvertement à leur généralisation, prévue dans le projet du PS.Elle a expliqué avoir défendu ces mesures « par cohérence avec le projet socialiste ». « Le Smic à 1.500 euros était une idée phare de Laurent Fabius », a noté Ségolène Royal lors de l’émission « Questions d’info » pour LCP-Le Monde-France Info qui devait être diffusée dans la soirée sur la chaîne parlementaire, renvoyant ainsi la balle à l’ancien Premier ministre.

[Tags : Ségolène Royal, socialisme, gauche, mensonge, programme, démagogie, doute, erreur, SMIC]

Publié dans:La gauche vous ment |on 21 mars, 2008 |Pas de commentaires »

« L’antifascisme n’était que du théâtre » (Jospin)

Dans l’émission Répliques du 29 septembre, sur France-Culture, Lionel Jospin était l’invité d’Alain Finkielkraut. Parmi les banalités d’usage, on attrape quelques phrases au passage… et on se pince pour être sur de ne pas rêver.  

« Pendant toutes les années du mittérandisme, nous n’avons jamais été face à une menace fasciste. Donc tout l’antifascisme n’était que du théâtre. Nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste, même pas à un parti fasciste.» déclare t’il tranquillement.

On se demande si on a bien entendu… Après deux décennies passées à utiliser jusqu’à l’obscène une réthorique anti-fasciste à la fois malhonnête et fanatique, à trainer dans la boue toute la droite conservatrice, Jospin vient tranquillement avouer un beau matin, toute honte bue, que, ah la bonne blague, tout ça, c’était juste de la manip !

Et pour l’anti-racisme hystérique de la gauche, on aura droit aux mêmes déclarations dans 20 ans ?

Avec en prime dans l’extrait audio, quelques considérations sur l’identité nationale, notion qui fait subitement son apparition dans le discours de Super Jospin.http://www.dailymotion.com/video/x3c9x8

[Tags : socialisme, gauche, Jospin, fascisme, anti-fascisme, Front Nationa, FN, Le Pen, menace fasciste, mensonge, totalitarisme]

Publié dans:La gauche vous ment |on 21 mars, 2008 |Pas de commentaires »

gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Walter Lewino |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...